Hubert HADDAD (2016)

Les natures vives de Thierry Pertuisot

 

Le motif floral, pour un peintre en quête de la grande figure abstraite de la nature, de son secret dans la courbure sans modèle du réel, n’est qu’un point de vue rapproché sur les disséminations fractales qui témoignent de l’énergie des formes autant que des formes de l’énergie. Une simple fleur est aussi un moment de l’expansion de l’univers. Pour ce Big-Bang de l’image,  Thierry Pertuisot a pris prétexte de visites aux Jardins de Métis en Gaspésie: d’une œuvre à l’autre, ces efflorescences composent un enchainement kaléidoscopique où l’on retrouve dans sa variété expressive tout l’art du peintre des séries monumentales scénographiant la quadruple racine chère à Empédocle. Mais la fragilité du sujet n’empêche aucunement cet équilibre des puissances : le froid et le chaud, l'humide et le sec s’incarnent ici par la couleur à l’huile et l’or sur toile. L’interaction des qualités élémentaires produit cette énergie tour à tour impétueuse ou circonscrite. Le dos tourné aux natures mortes d’un Breughel de velours, Pertuisot travaille ses compositions florales à partir de photographies, usant de la pixellisation comme d’un vecteur esthétique : l’unité mesurant la définition d’une image numérique, cet élément optique qui constitue son quadrillage, l’artiste l’extrapole en sections de 5x5 cm qu’il déplace de manière combinatoire en usant à l’occasion de formules mathématiques comme la fameuse suite de Fibonacci déclinée du Nombre d’or. Avant tout peintre, Thierry Pertuisot appartient à une nouvelle génération d’artistes qui engagent avec la nature vive un défi sans échappée conceptuelle hors de la toile. Rien n’est encore éteint pour l’œil. Le motif paysager en soi, fréquence du regard infiniment modulable entre le chaos photonique de la première impression et la fixation sensible de la lumière dans son rapport au temps humain, recouvre au fond tout le champ optique - de la vue qui se perd au détail immédiat que sont ces fleurs ou leur reflet.

Hubert Haddad